Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par med médiène

Jacqueline Marval - Jeune femme aux fleurs mauves, s. d.

Jacqueline Marval - Jeune femme aux fleurs mauves, s. d.

Une femme, une passion... peindre

 

Jacqueline Marval – de son vrai nom Marie Joséphine Vallet -  connait une jeunesse contrariée dans une famille d’enseignants d’un village près de Grenoble. Elle se marie très jeune pour échapper, pense-t-elle, à l’ennui qui ne la quitte pas depuis toujours et que son goût pour la broderie ne dissipe pas. Après 8 années de mariage et un enfant mort en bas âge, le couple ne se supporte plus. Elle quitte le domicile conjugal.
Jacqueline s’installe à Grenoble et se met à fréquenter le cercle des artistes de la ville qui la conforte dans son désir d’émancipation. Bien qu’ayant le brevet d’institutrice elle préfère, pour subvenir à ses besoins, travailler dans un atelier de couture où son talent de brodeuse est apprécié. Elle se sépare officiellement de son mari, devient la maîtresse du peintre François Joseph Gilot qu’elle quitte au bout d’un an pour devenir celle de Jules Flandrin, un brillant élève de Gustave Moreau.
En 1895, elle a 29 ans, Jacqueline Marval le rejoint à Paris et tous deux emménagent à Montparnasse, rue Campagne-Première, dans une « une sorte de ruche » où se sont regroupés les peintres qui ont quitté Montmartre. La jeune femme fascinée par ce voisinage turbulent et inventif décide d’abandonner la broderie pour se lancer, poussée par son amant qui a remarqué son don pour les couleurs, dans le métier de peintre.

Inspirée par les artistes qu’elle côtoie quotidiennement -  Marquet, Matisse, Manguin, Rouault, Camoin, Charles Guérin -  et qu’elle séduit par sa beauté sans coquetterie, ses toiles « primitives » qu’elle peint à l’instinct la classent d’emblée, selon Flandrin, parmi les Fauves et les néo impressionnistes. Mais, faisant valoir fièrement son statut d’autodidacte, elle ne se réclame d’aucun courant ni d’aucune école ; elle peint, dit-elle, comme elle sent et vit, libre de toute entrave alors qu’à l’évidence on reconnait dans son travail la présence des Maîtres contemporains (Puvis de Chavannes, Renoir, Matisse.... ) et de ses contemporains directs dont certains sont des amis (Kees van Dongen, Marie Laurencin…)
Par leur modernisme intuitif et l’éclat de leurs couleurs ses toiles plaisent et
connaissent un rapide succès. En 1902, la galerie Berthe Weill les expose à côté de celles de Jules Flandrin, d’Albert Marquet et d’Henri Matisse. Jacqueline Marval devient une figure de la nouvelle peinture parisienne qui s’élabore principalement à Montparnasse. Reconnue comme une des leurs par ses pairs et convaincant les décideurs culturels de l’Etat elle obtient en 1911, avec Maurice Denis, une commande pour décorer le théâtre des Champs Elysées.
C’est à cette époque qu’elle se lie d’amitié avec Kees van Dongen, peintre mondain et bienveillant, dont l’atelier jouxte le sien. Elle est invitée à chacune des fêtes costumées qu’il organise chez lui, fêtes folles où l’excès est la seule loi raisonnable. Elle recueille dans ces réunions chics et alcoolisées la matière pour de futurs tableaux.
Francis Picabia qui l’apprécie lui propose en 1913 d’exposer à New York son grand tableau Les Odalisques – dont la filiation avec l’art de Puvis de Chavannes est patente - qui avait tant frappé Matisse au Salon des Indépendants lorsqu’il avait été montré en 1903 pour la 1ère fois. On retrouve cette toile exposée à côté Des demoiselles d’Avignon de Picasso en 1916.
La critique consacre à Jacqueline de nombreux articles qui vantent son art spontané et libéré des contraintes du genre en même temps qu’ils évoquent sa généreuse disponibilité à l’égard des artistes en difficulté. Sa peinture aux tons clairs et vaporeux est à l’image du monde élégant et insouciant qu’elle fréquente. C’est celui du Paris extravagant du début du siècle et celui qui ressurgit dans l’entre-deux guerres. On la retrouve de nuit comme de jour dans les cafés où l’on discute, chez Bullier le bal à la mode où viennent danser tous les mercredis et dimanches Sonia et Robert Delaunay, aux soirées endiablées organisées par les amoureux du bruit de la vie ou, quand le besoin d’air sans tabac se fait sentir, au jardin du Luxembourg avec son ami le peintre Marquet. Elle puise, là, devant les massifs de fleurs qui s’offrent à sa vue les idées de bouquets qui deviendront des tableaux aux couleurs vivantes et légères comme la silhouette amincie des femmes qui peuplent son univers d’artiste.
A partir des années 20, alors qu’elle est appelée à exposer à l’Etranger, qu’elle découvre la beauté de Biarritz et la joie des bains de mer, Flandrin, qui se détache d’elle, s’absente de plus en plus souvent ; il se rend à plusieurs reprises en Italie sans elle et fait de fréquents séjours à Grenoble où il retrouve une de ses élèves, Henriette Deloras (1901-1941) dans l’atelier qu’il a ouvert. Flandrin, amoureux de cette jeune beauté blonde, temporise un certain temps avant de l’annoncer à sa vieille maîtresse. Il rompt avec elle en 1930, après 35 ans de vie commune. .Flandrin, se marie avec Henriette en 1931 et décide de rester à Grenoble n’allant à Paris que pour s’entendre avec des galeries ou participer aux Salons.
Jacqueline ne survivra pas à cette rupture. Sans ressources, minée par le chagrin et la maladie elle s’enferme dans une douloureuse solitude et refuse l’aide de ses amis à qui elle demande de ne plus chercher à la voir. Elle meurt à l’hôpital Broussais, dans la chambre qu’avait occupé Verlaine, en mai 1932.

 

ILLUSTRATIONS

- Photos

- Portraits et Autoportraits

- Odalisques

- Nus

- Portraits de femmes

- Biarritz

- Fleurs

Photos

Jacqueline Marval à 18 ans

Jacqueline Marval à 18 ans

Jacqueline Marval, s.d.

Jacqueline Marval, s.d.

Jacqueline Marval - Vivre à Paris, s.d.

Jacqueline Marval - Vivre à Paris, s.d.

Jacqueline Marval - A Paris, s.d.

Jacqueline Marval - A Paris, s.d.

Jacqueline Marval - Jardin du Luxembourg, s.d.

Jacqueline Marval - Jardin du Luxembourg, s.d.

Jacqueline Marval - Le Jardin, s.d.

Jacqueline Marval - Le Jardin, s.d.

Jacqueline Marval - Paris, s.d.

Jacqueline Marval - Paris, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz - La plage, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz - La plage, s.d.

Portraits et Autoportraits

Jacqueline Marval - Autoportrait, 1900.

Jacqueline Marval - Autoportrait, 1900.

Jacqueline Marval - Autoportrait, s.d.

Jacqueline Marval - Autoportrait, s.d.

Jacqueline Marval - Portrait de Jules Flandrin, s.d.

Jacqueline Marval - Portrait de Jules Flandrin, s.d.

Jacqueline Marval à sa toilette par Jules Flandrin, 1897

Jacqueline Marval à sa toilette par Jules Flandrin, 1897

Jacqueline Marval - Portrait par Jules Flandrin (détail), s.d.

Jacqueline Marval - Portrait par Jules Flandrin (détail), s.d.

Odalisques

Jacqueline Marval - Odalisque au Léopard, 1901

Jacqueline Marval - Odalisque au Léopard, 1901

Jacqueline Marval - Les Odalidques, 1903

Jacqueline Marval - Les Odalidques, 1903

Jacqueline Marval - Les Odalisques, 1906.

Jacqueline Marval - Les Odalisques, 1906.

Jacqueline Marval - Odalisque ou Jeune femme étendue ou Nu étendu, 1907-1909 .

Jacqueline Marval - Odalisque ou Jeune femme étendue ou Nu étendu, 1907-1909 .

 Nus

Jacqueline Marval - Etude pour l'Extrême automne, 1905.

Jacqueline Marval - Etude pour l'Extrême automne, 1905.

Jacqueline Marval - Les cigales, 1906

Jacqueline Marval - Les cigales, 1906

Jacqueline Marval - Les trois Roses, 1910

Jacqueline Marval - Les trois Roses, 1910

Jacqueline Marval - Automne, s.d.

Jacqueline Marval - Automne, s.d.

Jacqueline Marval - Nu, s.d.

Jacqueline Marval - Nu, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 0, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 0, s.d.

Jacqueline Marval - Les trois Grâces, s.d.

Jacqueline Marval - Les trois Grâces, s.d.

Jacqueline Marval - Femme nue au bord de la rivière, s.d.

Jacqueline Marval - Femme nue au bord de la rivière, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 1, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 1, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 2, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 2, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 3, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 3, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 4, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 4, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 5, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 5, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 6, s.d.

Jacqueline Marval - Nu 6, s.d.

Jacqueline Marval - Femme nue allongée, s.d.

Jacqueline Marval - Femme nue allongée, s.d.

Jacqueline Marval - La bohème, 1921

Jacqueline Marval - La bohème, 1921

Portraits

Jacqueline Marval - Les coquettes, 1903

Jacqueline Marval - Les coquettes, 1903

Jacqueline Marval - Femme au chapeau, s.d.

Jacqueline Marval - Femme au chapeau, s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - Les couseuses, s.d.

Jacqueline Marval - Les couseuses, s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - Couple, s.d.

Jacqueline Marval - Couple, s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - Femme au chapeau, 1907

Jacqueline Marval - Femme au chapeau, 1907

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - Portrait, s.d.

Jacqueline Marval - Portrait, s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - Une élégante, s.d.

Jacqueline Marval - Une élégante, s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - Jeune femme aux fleurs mauves, s.d.

Jacqueline Marval - Jeune femme aux fleurs mauves, s.d.

Jacqueline Marval - Visage, s.d.

Jacqueline Marval - Visage, s.d.

Jacqueline Marval - Promenade, s.d.

Jacqueline Marval - Promenade, s.d.

Jacqueline Marval - Portrait de femme, s.d.

Jacqueline Marval - Portrait de femme, s.d.

Jacqueline Marval - La belle gretchen, s.d.

Jacqueline Marval - La belle gretchen, s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - s.d.

Jacqueline Marval - Portrait, 1932. Dernier tableau peint par l'ariste

Jacqueline Marval - Portrait, 1932. Dernier tableau peint par l'ariste

Jacqueline Marval - La couturière, vers 1912

Jacqueline Marval - La couturière, vers 1912

Jacqueline Marval - Portrait de Dolly Davis, vers 1925

Jacqueline Marval - Portrait de Dolly Davis, vers 1925

Jacqueline Marval - La Duchesse de Monbazon, 1925

Jacqueline Marval - La Duchesse de Monbazon, 1925

Jacqueline Marval - Cendrillon, le retour du bal, 1928

Jacqueline Marval - Cendrillon, le retour du bal, 1928

Jacqueline Marval - Femmes aux chapeaux dans un parc, 1930

Jacqueline Marval - Femmes aux chapeaux dans un parc, 1930

Biarritz

Jacqueline Marval - Biarritz - Baignause en maillot de bain noir, 1923

Jacqueline Marval - Biarritz - Baignause en maillot de bain noir, 1923

Jacqueline Marval - La grande plage de Biarritz, 1925

Jacqueline Marval - La grande plage de Biarritz, 1925

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Baigneuse sur la plage de Biarritz, s.d.

Jacqueline Marval - Baigneuse sur la plage de Biarritz, s.d.

Fleurs

Jacqueline Marval - Bouquet devant ma fenêtre 1, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet devant ma fenêtre 1, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 1, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 1, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 2, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 2, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 3, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 3, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 4, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 4, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 5, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 5, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 6, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 6, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 7, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 7, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 8, s.d.

Jacqueline Marval - Bouquet 8, s.d.

Commenter cet article

Comité Jacqueline Marval 23/07/2020 16:31

Bonjour ! Pourriez-vous nous faire signe par email svp? Nous avons quelques modifications à apporter. Camille du Comité Jacqueline Marval

Angelilie 04/05/2018 02:59

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir

med médiène 04/05/2018 09:08

Bonjour,
Je n'y manquerai pas. Merci.
A bientôt.
M.M.

covix 16/04/2018 13:49

Merci de ce partage pictural.
Bonne journée
@mitié

med médiène 16/04/2018 14:45

Merci à vous plutôt..
Amitiés